Actualités
Bienvenue sur le site du FLERE, merci de vous connecter.
Mercredi, 15 Février 2012 22:01    Envoyer
Avec mon arrestation, on voulait décapiter notre mouvement qui dérange par ses discours et son action
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Wane Abdoul Birane, coordinateur du mouvement «touche pas à ma nationalité»: ‘’Avec mon arrestation, on voulait décapiter notre mouvement qui dérange par ses discours et son action’’ image manquante

Le Calame : Vous venez de vivre votre première arrestation, depuis la mise en place de TPMN. Quelle leçon avez-vous tirée de cette expérience carcérale? Comment avez-vous été traité par la police ?

Wane Abdoul Birane : Cette arrestation est la première, dans le cadre de Touche Pas à Ma Nationalité mais la deuxième, dans ma vie de militant. La toute première remonte à 2005, au temps du CMJD. J'ai pu retenir que la Mauritanie est loin d’être un Etat de Droit, on vous arrête et l’on vous isole, comme un terroriste, sans vous dire pourquoi. J'ai aussi compris qu'il y a toujours des nostalgiques de l'époque Taya. Certains policiers étaient très corrects ; d'autres, pas du tout ; mais, dans l'ensemble, je dirai qu'ils voulaient me faire craquer et que ça n'a pas marché : j'ai toujours eu un moral d'acier.

Un journal sénégalais – Le Soleil, en l’occurrence – a livré des raisons à votre arrestation. Il invoque, en plus de la direction d’un mouvement non reconnu, les ordres que vous auriez donnés de détruire le patrimoine de l’Université. Que pensez-vous de ces accusations ? Sont-elles celles que le procureur vous a notifiées, lors de votre comparution ?

 

C'est simple d'accuser sans preuve. Je crois que les autorités universitaires voulaient, quelque part, trouver un bouc émissaire, fuir, ainsi, leur responsabilité et sauver leur peau. Quant aux autorités mauritaniennes, elles espéraient trouver, là, l'occasion de décapiter notre mouvement qui dérange par son discours et ses actions. Le procureur m'a posé la question de manière indirecte, en me demandant quel était mon rôle dans les grèves qui ont secoué l'université, il m'a aussi signifié que mon mouvement n'est pas reconnu, précisant que c'est une situation interdite par la loi.

A votre avis, n’y aurait-il pas d’autres raisons derrière votre arrestation, puisque votre mouvement n’est pas né d’hier ?

Certes et, à mon avis, ces raisons sont évidentes. Le régime raciste est allergique à tout ce qui est droit des Noirs et, nous, au sein de TPMN, nous parlons, en plus, de la question des recensements racistes et discriminatoires, du partage des richesses et du pouvoir, de l'officialisation des langues nationales, du problème des terres spoliées de la vallée, de l'égalité des chances, d’un véritable règlement du passif humanitaire, de la question de l'esclavage... Ce discours dérange. C'est juste pour cela que les autorités ont cherché ma tête et j'imagine qu'elles vont la chercher encore.

TPMN se bat, depuis des mois, contre les méthodes d’enrôlement. Il y a eu un mort et des blessés. Quel bilan dressez-vous de ce combat ? Y a-t-il eu quelque amélioration, depuis la mort du jeune Mangane de Maghama ? Quel est l’état de santé du jeune rappeur blessé ? Où en est son évacuation ?

Oui, il y a un changement important. Les jeunes noirs ont brisé un mythe, la culture de la résistance est née et la panique envahit l'Etat raciste mais nous restons sur le qui-vive. Abou Fall est hospitalisé en Allemagne. Il y a subi une intervention chirurgicale et se rétablit fort heureusement.

A votre avis, pourquoi le régime en place et la direction de l’état-civil refusent-ils de vous rencontrer ?

Nous avons attiré l'attention des autorités sur des faits injustes, racistes et discriminatoires mais nous n'avons jamais cherché à rencontrer le président ou qui que ce soit.

TPMN a effectué le voyage d’Inal. Quelle impression vous a-t-il laissé ?

Vous faites erreur. Touche Pas à Ma Nationalité n'a pas été à Inal, pour la simple raison qu'il n'a jamais été associé à ce projet.

Que pensez-vous du règlement du passif humanitaire ? La démarche adoptée par le pouvoir est-elle de nature à consolider l’unité nationale ?

Ce qui s'est passé est tellement évident. La question du passif humanitaire est loin d’être résolue, pour la simple et bonne raison que des criminels sont, aujourd'hui, au sommet de l'Etat. Le semblant de règlement ne fait que frustrer les Négro-mauritaniens. C'est comme si l’on nous disait que notre sang n'a pas d'importance. Pour moi, il n’existe qu’une solution et une seule : juger les coupables et les sanctionner sévèrement car ils ont versé le sang de citoyens qui ont servi ce pays au moment où il en avait le plus besoin. Les criminels doivent payer et ils payeront.

Propos recueillis par Dalay Lam

Le Calame

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vos détails de compte:
Commentaire:
:D:angry::angry-red::evil::idea::love::x
:no-comments::ooo::pirate::?::(:sleep::)
;);)):0
Sécurité
Saisissez le code que vous voyez.
Mis à jour ( Vendredi, 17 Février 2012 23:09 )
 

Your are currently browsing this site with Internet Explorer 6 (IE6).

Your current web browser must be updated to version 7 of Internet Explorer (IE7) to take advantage of all of template's capabilities.

Why should I upgrade to Internet Explorer 7? Microsoft has redesigned Internet Explorer from the ground up, with better security, new capabilities, and a whole new interface. Many changes resulted from the feedback of millions of users who tested prerelease versions of the new browser. The most compelling reason to upgrade is the improved security. The Internet of today is not the Internet of five years ago. There are dangers that simply didn't exist back in 2001, when Internet Explorer 6 was released to the world. Internet Explorer 7 makes surfing the web fundamentally safer by offering greater protection against viruses, spyware, and other online risks.

Get free downloads for Internet Explorer 7, including recommended updates as they become available. To download Internet Explorer 7 in the language of your choice, please visit the Internet Explorer 7 worldwide page.